icon_facebookicon_fideliteicon_google-plusicon_pinteresticon_pointeuricon_staricon_tireuricon_twitterillus_CBillus_bankwireillus_chequeillus_noeudlogo_avis-verifieslogo_paypallogo_ukoo

Comment choisir vos boules ?

Pointeur

Si vous êtes pointeur vous choisirez en général des boules dans les plus petits diamètres qui conviennent à votre main. Mais le choix peut être différent si l’on joue en doublette ou en triplette.

Pour le choix de l’acier, le pointeur peut jouer avec boules dures sur terrain souple, sur terrain dur il sera plus avantagé avec des boules demies-tendres ou tendres.

Doublette

Dans le premier cas en doublette il vaut mieux choisir une boule d’un diamètre moyen (73 à 76) et d’un poids moyen (690 à 710 )pour pouvoir tirer, car une boule trop petite « accrocherait » au bout des doigts et perdrait toute précision d’autant plus si elle est trop lourde « risque d’être court »

Triplette

Dans le deuxième cas, en triplette si vous êtes second pointeur, le choix sera identique que pour le jeu en doublette, et pour les mêmes raisons, vous pouvez faire office de tireur, pensez y !

Dans le cas ou vous êtes pointeur en premier, alors vous pouvez choisir une boule la plus petite possible (71 à 73 ou 74). Plus la boule est petite, plus la cible est petite ! Le diamètre doit tout de même être adapté à votre main. Au point, le jet de la boule étant différent de celui du tir, un petit diamètre « n’accrochera pas », vous devrez choisir un poids plutôt lourd (700 à 730, voir plus), vous aurez un meilleur contrôle sur une boule lourde pour pointer.

Pour le choix de la dureté de l’acier, le tireur aura toujours meilleur avantage à choisir des boules tendres à très tendres, sans oublier la récente dureté +anti rebond. Plus une boule est tendre plus elle est efficace, moindre rebond, facilité aux carreaux, jeu en terrain dur et caillouteux.

Tireur

Pour tirer votre choix devra se porter sur des gros diamètres mais toujours adaptés à la taille de votre main (73 à 78mm), voire plus pour les grandes mains ou les joueurs habitués du jeu lyonnais, et plutôt légères (680 à 710g). Le poids doit être en rapport avec le volume de la boule (diamètre).

Une combinaison poids minimum/diamètre maximum (ex : 650g / 79mm de diamètre) ne serait pas un choix judicieux, car il n'y a pas assez de poids pour le volume ce qui se traduit généralement par un mauvais contrôle de la boule.

Pour le choix de la dureté de l’acier, le tireur aura toujours meilleiur avantage à choisir des boules tendres à très tendres, sans oublier la récente dureté +anti rebond. Plus une boule est tendre, plus elle est efficace : moindres rebonds, carreaux facilités, jeu en terrain dur et caillouteux.

choix du diamètre

A l'aide d’une règle, mesurez la distance qui sépare le majeur et le pouce, la main bien ouverte, ensuite à partir de votre mesure vous pouvez faire votre choix à l’aide du tableau ci dessous :

16 cm17 cm18 cm19 cm20 cm21 cm22 cm23 cm24 cm
71 point71 point72 point73 point74 point75 point76 point77 point78 point
72 tir73 tir74 tir75 tir76 tir77 tir78 tir78 tir79 tir

Les diamètres conseilles par ce tableau sont a considérer comme une moyenne qui peut varier selon l’habitude personnelle du joueur, et surtout la morphologie de sa main dont l’ossature peut être plus ou moins voûtée pour la méme longueur, en effet en général une main voûtée nécessitera un plus petit diamètre par apport à une main qui est plate même si la mesure indiquée est identique entre le pouce et le majeur.

LA DURETé

Pour la dureté, le choix est à faire entre dur demi-dur, demi-tendre, tendre très tendre et dureté +

En règle générale plus le métal est tendre, plus il est efficace à l’anti-rebond, sur terrain caillouteux et capable de carreaux, en contrepartie, les chocs « marquent » les boules et elles ont de ce fait une longévité moindre que les boules plus dures. À l'inverse, plus le métal est dur, plus il a de longévité, mais par contre il rebondira d’autant plus que sa dureté est élevée.

Les aciers Inox

Ils peuvent être durs, tendres, très tendres, ils ne rouillent pas ne nécessitent quasiment pas d’entretien.

Les aciers au carbone

Prisés pour leur très bonne tenue en main, ils nécessitent un entretien qui toutefois n’est pas trop contraignant, il s’agit d’essuyer les boules avec un chiffon légèrement gras (huile machine, huile d’armes).